Historique de la revue

Consacrée depuis ses origines aux divers aspects liés à la recherche en éducation musicale et à la diffusion des résultats des études menées dans ce domaine, cette revue publiée par la Faculté de musique de l'Université Laval devait subir au cours de son histoire diverses transformations. En 1989, soit près de six ans après le lancement du premier numéro, les Cahiers d'information sur la recherche en éducation musicale faisaient peau neuve et prenaient le titre de Recherche en éducation musicale au Québec. L'orientation de cette publication désormais annuelle et plus attrayante était en effet révisée dans le but de favoriser plus particulièrement la mise en valeur et la diffusion des travaux de recherche effectués au Québec; cette décision avait également pour objectif de stimuler davantage la créativité et l'imagination des musiciens éducateurs de la province. Près de dix ans plus tard, soit en 1998, une nouvelle étape était franchie afin d'encourager cette fois un échange des idées au niveau mondial et, de ce fait, une plus vaste vulgarisation de l'information en langue française relative aux divers aspects propres au domaine de l'éducation musicale. Tout en continuant à divulguer les résultats des études menées dans la province de Québec, la revue Recherche en éducation musicale acceptait désormais tout article pertinent, quelle que soit sa provenance.

Dans un contexte pourtant très favorable à une libre transmission de l'information et à une intensification de la communication en général, une diffusion à plus grande échelle de cette revue ne pouvait néanmoins être envisagée sans prendre en considération certains facteurs dont l'incidence à ce point de vue s'avère sans aucun doute manifeste. En effet, telle que perçue en Amérique du Nord, l'éducation musicale est en soi une discipline universitaire dont les fondements trouvent leurs racines aux États-Unis; elle constitue de ce fait un domaine d'études et de recherche à part entière. Bien que les principes sur lesquels elle s'appuie et qui la caractérisent aient aujourd'hui franchi la distance qui nous sépare du continent européen, des différences parfois sensibles subsistent encore quant à l'importance que l'on accorde à la musique dans le curriculum scolaire, au rôle et aux tâches du musicien éducateur, au milieu dans lequel il est appelé à œuvrer, au type de formations offertes de part et d'autre, aux objectifs visés par les programmes concernés et enfin, à la place attribuée à la recherche dans ce domaine. Sans toutefois constituer un obstacle à la communication et à un échange des idées, il n'en demeure pas moins que ces différences existent et que les intérêts puissent donc varier selon le contexte. Par ailleurs, on ne saurait ignorer l'aspect linguistique d'un tel projet puisqu'il ne fait aucun doute que le volume de diffusion d'une revue spécialisée francophone ne peut atteindre celui d'une publication rédigée en anglais notamment; il s'agit encore là d'un facteur relativement important puisqu'il influe sur la décision des auteurs quant au choix d'une revue et, en l'occurrence, sur le nombre des articles qui nous sont proposés. Enfin, en ce qui concerne plus spécifiquement la diffusion d'une publication francophone sur le continent américain, elle demeure relativement restreinte étant donné le petit nombre de régions où le français est utilisé comme langue courante.

Aussi, l'optique d'un accroissement nécessaire et sans aucun doute profitable des échanges entre milieux œuvrant dans un même domaine mais selon des perspectives diverses et variées devait-elle susciter, en 2001, la création d'un nouveau volet dit « international », de manière à tenir compte des réalités particulières et distinctes des divers lieux de formation et de recherche en éducation musicale dans le monde. Les numéros 19 et 20 de la revue ont ainsi permis la diffusion des fruits d'une collaboration établie avec le CeFEdeM Île-de-France (Centre de formation des enseignants de la musique) et il y a lieu d'espérer que de nouveaux liens puissent être tissés prochainement avec d'autres associations, établissements ou organismes désireux de faire connaître leurs projets et réalisations.

En 2003, la revue Recherche en éducation musicale s'engage dans une nouvelle phase de son histoire avec l'adoption d'un mode de diffusion différent, mais sans aucun doute plus actuel et dont l'efficacité est déjà amplement démontrée : l'édition électronique via le Web. La facilité, la rapidité et, dans la grande majorité des cas, la gratuité d'accès à un nombre incalculable de documents, de banques de données, de forums de discussion, d'études et d'opinions font du réseau Internet un lieu privilégié de transmission de l'information, et d'échange. Dans le domaine de la recherche en particulier, l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication est aujourd'hui une réalité incontournable et il apparaît inéluctable que la diffusion de ses résultats emprunte presque exclusivement et à juste titre cette même voie : leur vulgarisation à l'échelle planétaire constitue, on en conviendra, un avantage indéniable par rapport aux moyens conventionnels de diffusion.

Tout en veillant à promouvoir la qualité et la diversité des articles proposés, souhaitons ardemment que les divers changements ou améliorations apportés à cette revue aux cours des dernières années permettent plus encore, comme le désirait son directeur fondateur, Monsieur Lucien Brochu, d'accentuer la communication entre musiciens éducateurs du monde entier et de susciter davantage leur intérêt pour la recherche.


 

Faculté de musique

Pavillon Louis-Jacques-Casault
1055, avenue du Séminaire
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone : 418 656-7061

Télécopieur : 418 656-7365

Courriel : mus@mus.ulaval.ca