Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Terminologie et langues étrangères > Anglicismes et impropriétés

Les anglicismes sont monnaie courante dans le monde de la musique, tant en Europe qu'au Québec, mais pour des raisons différentes. De manière à bien clarifier si l'utilisation de mots anglais dans un contexte français est légitime ou devrait être évitée, la liste suivante est divisée en catégories; seuls les emprunts appelés ici nécessaires ou acceptés sont au-dessus de tout soupçon.

Pour un texte illustrant à dessein plusieurs anglicismes dans un même paragraphe, voir « Les anglicismes du spectacle » (4 juin 2014) du site Sur le bout de la langue.

Anglicismes orthographiques

Les anglicismes orthographiques sont des mots français qui, par omission ou ajout d'une lettre ou encore par omission des signes diacritiques, correspondent aux mots anglais.

stereo = stéréo

Faux amis

Les faux amis sont des mots français utilisés dans un sens qu'ils ne possèdent pas dans un contexte donné.

Anglicisme Forme française correcte
académicien {membre d'une académie} universitaire {chercheur ou professeur rattaché à une université}
action mécanisme (du piano)
admission, prix d' {action d'admettre, fait d'être admis} prix d'entrée {Malgré les sens du mot admission, on ne peut l'utiliser dans le sens de montant d'argent exigé pour donner droit à une activité publique.}
audience {séance d'un tribunal, entretien accordé par un chef d'état} assistance, auditoire, public, auditeurs, spectateurs {Le mot audience est cependant correct pour faire référence à l'intérêt porté par un public à quelque chose ou au public rejoint par un média.}
balance, balancé équilibre, équilibré {Un compositeur recherche un bon équilibre entre les vents et les bois et non une bonne balance.}
conduire diriger {Dans ses mémoires, Berlioz utilise le mot conduire dans le sens de diriger un orchestre, ce que semble approuver le Petit Robert.}
copie exemplaire {Un livre est tiréà 5 000 exemplaires et non à 5 000 copies.}
digital {qui se rapporte aux doigts} numérique {basé sur le système binaire}
disponible {angl. available} en vente, offert {{exemple} Son nouveau livre est maintenant en vente dans les librairies. Il est cependant correct d'utiliser le mot dans le sens de dont on peut disposer, que l'on peut acheter; {exemple} Il y a encore plusieurs bons billets disponibles pour la dernière représentation de Tristan.}
emphase {exagération prétentieuse} accent {Un pianiste peut jouer un passage d'une œuvre avec beaucoup d'emphase, mais il peut choisir de mettre l'accent sur la clarté de la polyphonie, c'est-à-dire insister sur ce point.}
enregistrer, s' s'inscrire
intermission {interruption des effets de la douleur} entracte {intervalle entre les parties d'un concert; le mot interval est d'ailleurs utilisé en anglais britannique pour ce qui, en anglais américain, s'appelle intermission.}
journal revue {Le Journal of the American Musicological Society est la revue et non le journal de cette société.}
librairie {angl. library; désigne en français un magasin où l'on vend des livres} bibliothèque
performance {résultat obtenu dans une compétition sportive} interprétation {On ne s'inscrit pas dans le {forme fautive} programme de performance d'une école de musique mais dans son {forme correcte} programme d'interprétation. On n'entendra pas tel artiste {forme fautive} en performance, mais on le verra {forme correcte} se produire. De plus, l'expression ne doit pas servir de substitut à {forme fautive} en prestation, dont l'emploi est encore critiqué. Le mot performance et l'adjectif performanciel peuvent cependant servir à décrire tout aspect de la pratique musicale et vocale relevant de la production du son par un musicien, comme le propose Serge Lacasse. On peut donc analyser les paramètres performanciels d'une exécution pour faire ressortir certaines caractéristiques de son interprétation.}
pratique, pratiquer {angl. (to) practise, practice} répétition, répéter, s'exercer {Une phrase comme Have you done your practice today? se traduit par As-tu fait tes exercices?. De plus, on ne {forme fautive} pratique pas le piano, mais on {forme correcte} s'exerce au piano; et on ne va à pas une {forme fautive} pratique, mais à une {forme correcte} répétition.}
versatile {inconstant, changeant} aux talents variés, polyvalent

Calques

Un calque est une traduction littérale d'une expression provenant d'une autre langue et dont l'emploi, en français, n'est habituellement pas souhaitable puisque la langue dispose déjà d'un mot ou d'une expression consacrée. Les calques sont particulièrement fréquents au Québec en raison de l'environnement anglophone de l'Amérique du Nord.

Anglicisme Forme française correcte
baguette, sous la; bâton, sous le {angl. under the baton of} sous la direction de
billet complimentaire {angl. complimentary ticket} billet de faveur
billet(s) de saison {angl.season ticket(s)} abonnement
classe de maître {angl. master class} cours de maître {L'OQLF considère que le calque classe de maître est « acceptable et conforme sur le plan sémantique » pour désigner cette séance d'enseignement donnée par un maître reconnu, habituellement devant public.}
clinique {angl. clinic} atelier
club de nuit {angl. night club} boîte de nuit
coat à queue {angl. tail coat} habit, frac, fam. queue-de-pie (pl. queues-de-pie)
contre-ténor {angl. countertenor} Le mot contre-ténor désigne la voix d'homme utilisant le fausset ou la voix de tête. Son registre peut être celui d'un soprano, d'un alto ou d'un contralto. Les chanteurs français utilisant ce registre, sur leurs sites Web, se décrivent d'ailleurs comme des contre-ténors, non comme des falsettistes ou des ténors hautes-contre. Cet emprunt à l'anglais est parfois contesté mais est maintenant bien établi.

Bien que la majorité des mots composés avec le préfixe contre- s'écrivent pour la plupart avec un trait d'union, on voit aussi contre-ténor.
dramatique {angl. dramatic} important, spectaculaire
éditeur {angl. editor} En français, le mot éditeur a deux sens principaux :
  • personne qui prépare un texte en vue de sa publication en le révisant à partir des sources et en rédigeant des textes de présentation et des notes (angl. editor);
  • personne ou société qui assure la production et la mise en vente d'un ouvrage (angl. publisher).
Les écrits d'un auteur peuvent donc être édités par un chercheur puis édités (ou publiés) par une maison d'édition.

En anglais, le mot désigne aussi non seulement la personne qui prépare un texte en vue de sa publication mais aussi celle qui est responsable de la préparation d'un ouvrage collectif en vue de sa publication. En français, on parle d'un directeur littéraire, d'un directeur de collection ou d'un directeur de la rédaction. De plus, en anglais, le mot désigne la personne chargée de la gestion d'un journal ou d'un périodique et de son contenu. Ces fonctions sont celles du rédacteur en chef (pl. rédacteurs en chef).

Dans une bibliographie, on peut trouver des ouvrages placés sous la direction de la personne qui a recruté les auteurs et a supervisé le processus d'évaluation de leurs textes pour ensuite les réviser et uniformiser leur mise en page (angl. editor). Ici, ce n'est pas édité par qui convient (même si c'est cette personne qui va éditer, ou réviser, les textes), mais sous la direction de, puisqu'il est question de la direction d'un ouvrage. Cependant, si une ou plusieurs personnes ont préparé une édition d'une œuvre ou d'un texte, il faut absolument dire édité par.
improvisatoire, style {angl. improvisatory} ayant le caractère d'une improvisation
études graduées, étudiant gradué {angl. graduate studies, graduate student} études supérieures, étudiant des cycles supérieurs (ou diplômé)
lecture à vue {angl. sight-reading; all. Vom-Blatt-Spiel} déchiffrage
long jeu {angl. long-playing record} microsillon
musique en feuilles {angl. sheet music} musique en feuilles {calque passé dans la langue pour désigner de la musique non reliée}
monophonie {angl. monophony} monodie {La monophonie désigne l'enregistrement et la transmission d'une information sonore sur un canal unique. Bien que polyphony et polyphonie soient équivalents, monophonie ne s'utilise pas en français pour désigner de la musique écrite pour une seule voix. Cependant, le Petit Robert atteste l'adjectif monophonique dans le sens de qui n'a qu'une partie, est à l'unisson.}
nominer {angl. to nominate} sélectionner pour une distinction, mettre en nomination {Le Petit Robert accepte maintenant le mot nominé pour désigner une personne ou une œuvre dont on a cité le nom ou le titre pour être digne d'un prix, mais ajoute que la recommandation officielle est sélectionné. Le calque est encore très critiqué.}
ovation debout {angl. standing ovation} Pour plusieurs auteurs, l'adverbe debout est superflu et ovation suffit. Pourtant, un hommage enthousiaste du public, ce que signifie ovation, n'implique pas nécessairement que celui-ci se lève (les dictionnaires ne le précisent d'ailleurs pas), car il est possible d'applaudir très chaudement sans ce mouvement de foule.
patron {angl. pattern} modèle
pratique, studio de {angl. practice studio} studio d'instrument, de répétition
privé, cours {angl. private lesson} cours particulier
résumé {angl. résumé} curriculum vitæ, notice biographique
royautés {angl. royalties} droits d'auteur, redevances {Le calque royalties est attesté par le Petit Robert.}
système de son {angl. sound system} chaîne stéréo (pl. chaînes stéréo)
table tournante {angl. turntable; fr. table utilisée en spiritisme pour transmettre les messages des esprits} tourne-disques
termes {angl. terms} conditions (d'un contrat)
triad {angl. triad} accord de trois sons

Emprunts inutiles

Les emprunts à l'anglais répertoriés plus bas n'ont pas vraiment leur raison d'être puisque le français possède des équivalents parfaitement satisfaisants. Il reste que plusieurs d'entre eux sont très usités, particulièrement dans le domaine de la musique de divertissement et le jazz, et sont passés dans l'usage (p. ex. sponsor, ticket).

Anglicisme Forme française correcte
abstract résumé
backvocal(s) voix d'accompagnement
band ensemble
beat tempo, rythme, mesure
click track piste-métronome
coach répétiteur
compact disc disque compact {Il ne serait cependant pas souhaitable que l'abréviation DC déloge CD, maintenant puissamment établie dans l'usage international.}
courtesy avec l’aimable autorisation de, mis gracieusement à notre disposition par, offert par, reproduction autorisée par, reproduit avec l’autorisation de {Lorsqu'on reproduit une illustration ou un exemple musical avec la permission d'une personne ou d'un organisme, on utilise l'une ou l'autre des formulations proposées ici. Malgré l'existence d'expressions françaises parfaitement appropriées, le mot anglais courtesy commence à se voir dans des musées parisiens, qui utilisent p. ex. « courtesy Metropolitan Museum of Art ».}
cue top, signal de départ
DAT (Digital Audio Tape) bande audionumérique
deadline échéance, heure limite, date butoir, date ou heure de tombée
drum tambour, batterie
editing montage
feedback rétroaction, effet Larsen
gig engagement d'un soir, de courte durée
hit succès
hit d'un spectacle clou
hit-parade, hit parade palmarès
jam session improvisation collective
jingle refrain publicitaire {La recommandation officielle sonal (n.m.; pl. sonals), qui date de 1982, n'est pas passée dans l'usage.}
jukebox phono mécanique
lead sheet partition directrice, grille
lipsync synchronisation des lèvres
live en direct, devant public {Forme fautive sur le vif}
lyrics paroles
manager imprésario
master matrice
mastering matriçage
medley pot-pourri
mixer mélangeur
paper communication [savante]
pickup (orchestra) orchestre ad hoc, orchestre composé de musiciens regroupés pour l'occasion, orchestre occasionnel
playback lecture
press kit cahier de presse
public relation kit pochette de presse
reprint réimpression
riser, rostrum praticable
sampler échantillonnage
score partition
setting mise en musique
setup disposition, mise en place
show spectacle
sponsor commanditaire
stage scène
stand pupitre
ticket billet
tune {se prononce toune au Québec} air, mélodie
tuxedo smoking
walkman baladeur
work in progress création évolutive, création en cours {L'Office québécois de la langue française propose un article élaboré sur la question.} 
workshop atelier
world music musique du monde

Emprunts nécessaires ou acceptés

Les anglicismes suivants sont nécessaires puisqu'il n'existe généralement pas de terme équivalent en français; ils sont d'ailleurs passés dans le vocabulaire spécialisé. La liste n'est pas exhaustive.

anthem
ballad opera
barbershop singing
bebop
blue notes
bluegrass
blues
boogie-woogie
cakewalk
carol {Il ne faut pas confondre le chant anglais du Moyen Âge et la carole, qui est une danse.}
catch
class act
climax {terme francisé pour désigner le point culminant dans une progression}
cluster {peut aussi être remplacé par grappe de sons ou grappe de notes; {forme fautive} agrégat}
combo
cool jazz
copyright
country
cover version
crossover {Radio-Canada a proposé en 1986 l'expression musique multipublic, qui ne s'est jamais imposée.}
cubicule {Le mot cubicule est maintenant courant pour désigner une petite section fermée aménagée et équipée d'appareils audiovisuels. Il peut servir à désigner un compartiment insonorisé et ventilé permettant de travailler un instrument en privé sans déranger ses voisins (angl. sound-isolated music practice room), familièrement appelé frigidaire (du moins au Québec).}
direct to disk
disc jockey, DJ {francisé sous les formes disc-jockey et D.J.}
drum kit
drum set
electro rock
fake book (notation)
fancy {forme instrumentale de la période élisabéthaine}
flash act
fours, trade fours
free jazz
funk, funky
glee
gospel {L'expression chant évangélique ne semble pas s'être implantée.}
ground
happening
happy ending {ital. lieto fine. L'expression anglaise a été francisée en happy end (plur.happy ends), qui est de genre masculin (préférable) ou féminin.}
hard rock
Harmon mute
head arrangement
heavy metal
hi-hat
hit parade {francisé sous la forme hit-parade; recommandation officielle : palmarès}
hot jazz
jam-session {accepté par le Petit Robert avec le trait d'union}
minstrel {Le mot peut se traduire par ménétrier ou ménestrel, mais désigne aussi, à partir de 1843 aux États-Unis, et ce, dans sa forme anglaise, un membre d'un troupe d'amuseurs qui personifient des personnes appartenant aux classes défavorisées de la société, particulièrement les Noirs.}
Motown
music hall {francisé sous la forme music-hall}
new wave {francisé sous les formes new-wave ou new wave}
New Age {nouvel âge}
opera queen {expression désignant un amateur gai d'opéras fasciné par la personnalité et la carrière des divas}
patter song
performance (performing) practice {L'expression performance practice s'utilise aux États-Unis, alors que performing practice est plus courant en Grande-Bretagne.}
progressive jazz
punk rock
ragtime
rap
rave
reggae
rhythm and blues, rhythm 'n' blues {En anglais, le mot rythme s'écrit rhythm (h avant le y). L'abréviation de la préposition and se note par deux apostrophes et non par des guillemets simples de part et d'autre de la lettre n.}
riff
rim shot
rock
rock-and-roll, rock 'n' roll {L'abréviation de la préposition and se note par deux apostrophes et non par des guillemets simples de part et d'autre de la lettre n.}
scat singing
sentence {Le mot anglais sentence, dont le sens premier est phrase, est maintenant courant pour désigner une phrase musicale suivant le modèle 2 + 2 + 4 (énoncé d'un motif, répétition plus ou moins exacte, élaboration).}
shanty, chanty, chantey
single {Le terme (disque) monoplage a été suggéré comme équivalent.}
ska
soca
song {dans les œuvres de Bertolt Brecht et Kurt Weill}
soul
stage band {Les termes orchestre de scène et ensemble instrumental ont été suggérés.}
swing
third stream
two-step
vamp
voicing
wa-wa
West Coast jazz
Who's Who {bottin mondain, annuaire des personnes marquantes}

Emprunts critiqués

Anglicisme Forme française correcte
coloristique {angl. colo(u)ristic} faisant appel à la couleur instrumentale {Le mot pourrait facilement passer dans la langue, d'autant plus qu'il répond au principe courant de suffixation en français, même si la racine est ici le mot latin plutôt que le mot français.}
contre-ténor, contreténor {angl. countertenor} falsettiste
label étiquette {Même si le mot anglais label est beaucoup utilisé, particulièrement en France, pour désigner le nom de la compagnie productrice d'un disque, on pourra préférer le mot étiquette, qui fait clairement référence au morceau de papier que l'on collait à l'époque du disque vinyle (technique aujourd'hui remplacée par l'impression directe sur le disque).}
opératique {angl. operatic} lyrique {L'adjectif opératique, attesté par le Petit Robert, suit un principe de suffixation courant en français; il semble pourtant encore peu usité. On ne peut cependant traduire operatic fantasy par fantaisie lyrique; il s'agit d'une fantaisie sur des thèmes d'opéras.}
show-business {angl. show business} industrie du spectacle {L'anglicisme showbiz est courant en France.}
sophistiqué {angl. sophisticated} complexe, très perfectionné {Cet emploi de l'adjectif est maintenant passé dans l'usage.}

Impropriétés

Une impropriété est l'emploi incorrect d'un mot.

Anglicisme Forme française correcte
charte {angl. chart} tableau, liste (p. ex. des doigtés)
enregistreuse {angl. tape recorder} magnétophone
gérant (d'artiste) imprésario (ou agent)
initier commencer {Une pièce n'est pas {forme fautive} initiée par un accord majeur, mais {forme correcte} commence sur cet accord.}
matériel matériau (thématique)
(musique) thème {angl. theme, signature tune}, chanson thème, thème musical indicatif (musical)
mériter la victoire, se remporter la victoire
mériter un prix, se gagner un prix
pratique {angl. rehearsal} répétition

Accueil | À propos du site | Liste des sujets | Pages essentielles | Bibliographie
Aide | Modifications récentes et nouvelles | Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2018-03-12
© Marc-André Roberge 2018
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec